Sécurité et Soins (à la communauté)

Politique d’espace plus inclusif et sécuritaire

Déclaration sur le maintien des espaces plus inclusifs et non-oppressifs par Rebel! Rebuild! Rewild!

Les organisateurs/organisatrices de RRR reconnaissent que les dynamiques d’hiérarchie, de pouvoir, et de privilège qui existent dans la société sont tout aussi présentes dans notre mouvement. Nous croyons que négliger de s’occuper de ces dynamiques nous empêche de créer le monde que nous désirons connaître.

Les gens qui participeront au campement sont demandés d’être conscientEs de leur utilisation du langage et de leur comportement, en se questionnant à savoir s’il pourrait être oppressif envers les autres. RRR n’est pas un lieu pour la violence, le racisme, la discrimination basée sur l’âge, la transphobie, le capacitisme, la discrimination basée sur la taille, le comportement louche, ou pour le fait de toucher une autre personne sans leur consentement. Agir selon des principes qui perpétuent l’oppression, le langage inclus, n’est pas acceptable.

Nous définissons le comportement oppressif comme étant tout comportement qui avilit, marginalise, rejette, menace, ou fait du mal à quelqu’unE en lien avec leur capacité, leur expérience comme militant, leur âge, leur héritage culturel, leur niveau d’éducation, leur appartenance ethnique, leur genre, leur statut d’immigration, leur langue parlée, leur nationalité, leur apparence physique, leur race, leur religion, leur expression individuelle, leur orientation sexuelle, leur espèce, leur statut de parent, ou encore d’autres motifs semblables.

Le comportement oppressif se manifeste dans le quotidien, souvent à travers des choses qui peuvent sembler plutôt insignifiantes aux yeux de certainEs. Par exemple, les interruptions, les blagues, et le langage oppressif sont des comportements trop souvent normalisés qui reproduisent les dynamiques du pouvoir. Avec le temps, de tels comportements peuvent devenir un mode d’oppression répétitif qui est ressenti comme étant bien plus néfaste qu’un seul incident. D’autres actes peuvent être plus graves, tels que des violences physiques et émotionnelles par exemple.

SVP veuillez garder les points suivants en tête lors de vos interactions avec les autres-

-Ayez du respect pour les limites physiques et émotionnelles de chaque personne. Demandez à la personne avant de la toucher; écoutez et modifiez votre comportement si quelque’unE vous dit que vous le/la rendez mal à l’aise.

-Demandez avant de parler de sujets qui pourraient être des facteurs émotionnellement déclenchants (par exemple : abus sexuel, expériences sexuelles, violence, expériences avec le police, etc.)

-Comptez-vous responsable de vos actions. Soyez conscientE que vos actions ont des effets sur les autres peu importe quelles sont vos intentions.

-Si on vous partage que vous avez des comportements problématiques, évitez d’être défensif/VE. Vos intentions et votre caractère ne sont pas ce qui est attaqué, seulement votre comportement. Soyez ouvertEs à entendre le rôle que votre comportement a eu dans les expériences d’autres êtres opprimés. Parlez-en à unE écoutant actif/VE. Elles/ils sont là pour vous aider. Les écoutants actif/VEs seront identifiéEs par des brassards.

-Respectez les pronoms personnels de chacunE. N’assumez pas connaître le genre, les préférences sexuelles, le statut de survivant, le statut économique, le milieu, la sante, etc., de qui que ce soit.

-Ayez du respect pour les opinions, croyances, expériences, et perspectives différentes des autres.

-On ne peut pas garantir un espace sans flics ou sans informateurs. SVP veuillez en être conscientE durant toute discussion pendant le campement.

-Soyez conscientE de la présence d’enfants et d’animaux non-humains. Ne laissez rien trainer qui puisse les mettre en danger.

Quelques choses que nous faisons pour rendre le campement le plus inclusif et sécuritaire possible :-

Le campement sera un lieu sans alcool ni drogues récréatives. L’alcool et les drogues récréatives ne seront pas permis.

Il y aura une zone de camping uniquement réservée pour les personnes s’identifiant comme femme ou trans.

Il y aura une zone de décompression, où les personnes pourront aller recevoir du soutien s’ils/elles se sentent émotionnellement déclenchés ou surchargés.

Il y aura un atelier d’auto-défense pour les femmes.

Il y aura des écoutants actif/VES au campement. Ils/Elles seront là pour parler avec vous si vous en ressentez le besoin. Chaque matin au cercle matinal, unE membre de l’équipe d’accessibilité/sécurité parlera de la politique d’accessibilité et présentera les écoutants actives/ifs. La politique d’accessibilité sera rendue visible dans un lieu central du campement et sera incluse dans le programme.

Si quelqu’unE se fait violentE ou agressif/VE d’une manière antisociale, cette personne sera accompagnée hors du site par des membres de l’équipe d’accessibilité/sécurité.

(SVP veuillez garder en tête que cette politique est seulement aussi bonne que notre volonté de veiller. L’accessibilité et la sécurité sont des responsabilités collectives.)

 

Équipe de soins à la communauté

Ce que l’Équipe de soins à la communauté offre:

  • Une tente d’accueil: À votre arrivée à l’entrée du camp, vous serez accueilli-es chaleureusement avec l’intention de rendre l’espace du camp accessible et sécuritaire pour vous et les vôtres, avec prise en note de quelconque besoin spécifique que vous pourriez avoir à ce moment là.
  • Un campement pour femmes (incluant femmes trans) et personnes aux identités de genres non-conformistes: En plus du campement mixte accessible aux personnes de toutes identités de genre, il y aura un campement séparé et plus privé pour les personnes aux identités de femme (cis ou trans) et/ou fluide et/ou bispirituelle et/ou non-binaire. Trois femmes de l’Équipe de Soin Communautaire planifient y camper, et s’assureront de se rendre disponibles si jamais quelqu’un a des inquiétudes, commentaires ou questions en lien avec la sécurité de camping.
  • Écoute Active : Les Écouteurs-ses Actif-ves seront identifié-es au Cercle Matinal quotidien et porteront sur le bras des rubans rouges tout au long de leurs heures de service, se rendant disponibles à tous ceux-celles qui auront besoin de support en moment de vulnerabilité, de détresse émotionnelle ou de préoccupation, s’il y a lieu. Il y aura également un-e Écouteur-se Actif-ve présent-e à des moments spécifiques de la journée dans l’Espace de Répit qui sera en mesure d’accueillir et d’offrir du support à que ce soit qui en aurait besoin. (Les heures spécifiques seront rendues publiques au Cercle Matinal et dans l’Espace de Répit lui-même.) Quiconque désire devenir bénévole à ce propos est le-la bienvenu-e de se présenter comme tel au Cercle Matinal, et sera alors en mesure de recevoir des informations de la part de l’Équipe de Soin Communautaire pour assurer qu’il-elle a compris de quoi il s’agit.
  • Un Espace de Répit, un Espace de Prière/Silence, et une Salle de Guérison: Un des édifices sur le site sera rendu disponible pour remplir toutes ces trois fonctions: une pièce spécifiquement rendue disponible pour des traitements Reiki, des situations de Premiers Soins et toute autre méthode potentielle de guérison s’il y a lieu; une autre organisée spécifiquement pour la prière et le silence (la parole y sera fortement découragée); et enfin une autre pour trouver un répit dans des moments de surcharge émotionnelle ou de vulnérabilité, que ce soit en solo, avec un-e ami-e ou avec un-e Écouteur-se Actif-ve. L:’accès aux matériaux de Premiers Soins, qu’ils soient soi-disant ”traditionnels” ou ”alternatifs”, sera offert dans cet édifice.
  • Service de Garde: L’Équipe de Soin Communautaire cherchera à s’assurer que tout parent présent avec des enfants aura la chance d’avoir de l’aide s’il-elle a besoin d’un moment de répit, tout en reconnaissant l’autonomie et la dignité des enfants en tant qu’êtres humains à part entière.
  • Une intention spécifique d’amener une présence centrée au niveau du coeur et une énergie de solidarité communautaire à l’espace que sera le camp.